Pourquoi envoyer ses enfants au centre de vacances ?

Puisque l’école est finie, place aux vacances. Trouvez des passe-temps pour vos enfants afin qu’ils puissent se défouler un peu. Toutefois, choisir où aller, comment s’y prendre, que faire, c’est parfois embarrassant. De leur côté, vos enfants ont peut-être envie d’expériences enrichissantes tout en étant distrayantes. Votre choix repose alors sur vos préférences en fonction de vos critères.

Un foyer de divertissement

Après des mois d’école, il est temps de se requinquer, de passer des moments de détente avec des semblables. Pourquoi ne pas opter pour le centre de vacances? Tout d’abord, plusieurs activités divertissantes figurent dans leur emploi-du-temps. Celles-ci peuvent varier en fonction des saisons et des régions. Il appartient aux vacanciers de bien choisir ce qui les intéressent en vue de mieux profiter de leur séjour. A titre illustratif, pour les vacances d’été, les randonnées et les explorations sont pratiques dans les montagnes. Pour les enfants de 6à12ans, les randonnées pédestres sont très bien afin de permettre la découverte de ce que cachent la faune et la flore. Quant aux ados et préados, les explorations forestières font bien l’affaire. A la différence des randonnées, celles-ci incluent des chasses aux trésors, des compétitions qu’ils vont exécuter en équipe. Par contre, pendant les vacances de printemps, il est préférable de rejoindre la mer pour profiter des sports nautiques.

Une autre façon d’éduquer

Outre que les loisirs, penchons sur un autre angle : l’éducation. Il est vrai que les enfants d’aujourd’hui ont tendance à mener une vie difficile. Certains d’entre eux laissent paraître des signes de négligence, de rupture avec l’environnement extérieur, notamment avec l’avènement des jeux-vidéo qui les coupe du monde réel. Du coup, le centre de vacances est le meilleur moyen de les recadrer étant donné leur finalité éducative. En effet, l’éducation revêt trois aspects à savoir l’éducation formelle, celle octroyée aux enfants à l’école, au lycée ; l’éducation non formelle, celle en dehors du cercle scolaire c’est-à-dire dans le monde professionnel et enfin l’éducation informelle, qui englobe tout ce qui sort du cercle extra-scolaire et extra-professionnel. Cette éducation informelle, se reflète à travers les programmes. Son but étant d’apprendre aux enfants une certaine autonomie, le sens de la responsabilité, le savoir-être. Par exemple,  apprendre à chacun à faire son lit au réveil conduit à une autodiscipline.

Un apprentissage de la vie sociale

Quant à la mission sociale, elle entend la formation à une vie sociale plus accomplie. Aller dans un centre de vacances ne signifie pas seulement pratiquer des activités sportives ou changer d’air ; on y apprend aux enfants à se reconnaître malgré leur différence. En d’autres termes, leur séjour les permettra d’accepter, de respecter les autres avec la diversité que ce soit raciale, religieuse ou autre. Ainsi, la formation d’équipes sans tenir compte de l’origine, de la classe sociale figure parmi les méthodes employées car, une fois constituée, chaque équipe va assurer le ménage, la cuisine, etc. pendant une durée déterminée avant de les reconstituer, et ainsi de suite. De cette sorte, ils apprennent la vie collective, et respectent la diversité.

 



Laisser un commentaire