Quelques adresses immanquables lors d’un séjour à la carte au Kirghizistan

Situé en Asie centrale, plus précisément sur la route de la Soie, le Kirghizistan est un pays exceptionnel. Il est recouvert de montagnes à plus de 94 %. Ses majestueuses collines procurent une vue splendide. Ses vallées et ses lacs présentent des paysages à couper le souffle. Cette contrée dispose également de nombreux sentiers de randonnée. Il enchantera les touristes en quête de trekking. Si les visiteurs aiment l’équitation, ils y trouvent ainsi leur bonheur. Cette activité occupe en effet une place très importante dans la culture kirghize.

S’évader dans la vallée de la Suusamyr pour admirer sa beauté

La vallée de la Suusamyr se situe à 130 km de Bichkek, la capitale du pays. Elle se trouve exactement à une altitude moyenne de 2 200 mètres. De plus, elle est entourée de trois chaînes montagneuses. Cet endroit est en effet idéal pour observer des migrations des troupeaux, qui vont et viennent entre Suusamyr et Bichkek. Par contre, ce site est dépourvu d’arbres, mais l’alpage y est très admiré par les éleveurs. Ainsi, le panorama y est magnifique et exceptionnel. Chaque période de l’année a ici son cachet. Au printemps, des fleurs de toutes les couleurs et de hautes herbes apparaissent. À la fin de l’été, la vallée offre un paysage tout en jaune. Par ailleurs, cet endroit convient surtout pour des activités comme les balades équestres, le rafting ou encore le parapente.

Se rendre au lac Son Koul pour profiter d’un dépaysement total

Situé dans la colline des Tian Shan, au nord-ouest de Naryn, Son Koul est un lac de haute montagne. Cette plus grande réserve naturelle d’eau douce vaut le détour lors d’un séjour à la carte au Kirghizistan. Ses eaux bleues s’harmonisent à merveille au bleu du ciel. Ce lac est aussi entouré de crêtes montagneuses et de plateau aux faibles ondulations. Sur ses alpages se promènent les troupeaux des éleveurs locaux. Ceux-ci regroupent des vaches, des chevaux, des moutons et des chèvres. Deux options s’offrent aux touristes pour visiter ce site : soit ils vont à pied, soit ils montent à cheval. D’autres espèces animales telles que les marmottes et les renards s’y trouvent. Par contre, les arbres y sont absents.

Faire un tour au parc ChonKemin pour admirer la nature kirghize

Se trouvant à 150 km à l’est de la capitale kirghize, le parc ChonKemin offre une vue spectaculaire. Lors de leur voyage vers cetteaire protégée, les routards passeront au minaret Burana. Celui-ci est un étonnant stigmate datant du XI e siècle. Quand les visiteurs arrivent enfin dans la réserve de ChonKemin, ils observent de magnifiques panoramas. Ils y découvrent aussi des lacs, des gorges et des vallées profondes, qui procurent des paysages idylliques. Ses montagnes sont tapissées de prairies et de forêts. De plus, ce sitedispose d’uneincroyable richesse naturelle. En effet, les touristes y observent la tulipagreigii, la fleur très appréciée des botanistes européens. Les passionnés de l’ornithologie y trouvent également leur bonheur. De nombreuses espèces d’oiseaux y vivent, à savoir la cigogne noire, l’ibisbill et le lammergeier.



Laisser un commentaire